travaux subaquatiques et spéciaux travaux subaquatiques et spéciaux

S.A.R.L ROMOEUF SUBSEA

TRAVAUX SUBAQUATIQUES



Travaux subaquatiques : découpage en milieux subaquatiques.

Travaux de découpage et de soudure en milieu aquatique

Procédure concernant le recépage des PALPLANCHES ET PIEUX

Les travaux de recépage nécessitent un matériel particulier. Tout d'abord, il faut expliquer en quelques mots que la méthode employée est l'oxy-arc. Il s'agit de la fusion d'une électrode mini lance thermique type BROCO dans laquelle circule un comburant:l'oxygène. L'alimentation en énergie est assurée par un groupe de soudure d'une puissance de 400 Ampères. La polarité est positive à la pince et la polarité est négative sur la masse. Les électrodes se fixent dans la pince, serrées par une molette. Le simple fait de toucher la partie métallique étant à la masse et d'ouvrir la vanne d'oxygène, produit l'arc électrique. L'intensité étant importante, l'électrode se consume laissant la partie découpée. La partie recépée est pratiquement égale au diamètre de la baguette (ou inversement). Les mains sont protégées par des gants Néoprène de 7 mm d'épaisseur. On ajoute à la main qui tient la baguette un gant de cuir épais (2 mm) sur lequel on colle une rustine supplémentaire à l'endroit de l'index.

Cette méthode est la même qu'il s'agisse de palplanches ou de pieux.

En règle générale, le recépage s'effectue dans des batardeaux où la profondeur varie de 3 à 6 mètres donc ne nécessitant pas l'emploi de table de plongée.

Renflouage d'épaves

Découpage d’épave pour renflouage.

Recépage de pieux

Recépage de pieux sous cloche de protection.

Découpage subaquatique

Découpage de structure métallique.

Recépage de rideau de palplanches

Recépage de rideau de palplanches.

Exemple de travaux de soudure sous-marine :

La pose de protections cathodiques sur ouvrages portuaires.

Les ouvrages métalliques immergés concernés par la protection cathodique sont mobiles (bateaux, tankers, plate-formes mobiles, portes d'écluse, etc.) ou fixes (ouvrages portuaires, plate-formes et installations sous-marines offshore, balises, canalisations immergées, stockages flottants, etc.). Ils sont dans l'eau de mer ou dans des eaux douces ou saumâtres.

Dans ce cadre, nous intervenons pour la mise en place des anodes sacrificielles sur des ouvrages neufs ou vétustes. Les anodes galvaniques sont essentiellement en alliage d'aluminium (Al-Zn-In), en zinc (de composition contrôlée) ou en magnésium. Elles sont fixées sur la structure grâce à un système qui permet éventuellement leur remplacement facile lorsqu'elles sont consommées.

Nous réalisons donc la mise en œuvre des supports fixes, qui sont généralement soudés à la structure, puis nous effectuons la pose des anodes, avec un maintien en position par boulonnage sur les supports fixes.

Soudure sous-marine
Soudure sous-marine

Anodes sacrificielles fixes sur plateforme Offshore.

Soudure subaquatique
Soudure subaquatique

Anodes sacrificielles amovibles sur pieux métalliques.Terminal croisière Fort de France.